Planète Crohn

Forum d'entraide sur la Maladie de Crohn. Écoute, soutien, informations.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

SUPPORTEZ LE FORUM!!   CLIQUER SUR LA SOURIS OU DANS LA RUBRIQUE POUR VOTER!!

 


Partagez | 
 

 petit historique des avancées du crohn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frogsterz
Notre Grenouille Québécoise Préférée !
Notre Grenouille Québécoise Préférée !



MessageSujet: petit historique des avancées du crohn   Mar 27 Mar 2012 - 22:57

En 1976…

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse (aussi appelée colite hémorragique), sont les formes les plus fréquentes de la maladie inflammatoire chronique intestinale, (MICI), auparavant perçues comme des maladies auto-immunes. Ce n’est que vers le milieu des années 1970 que leur composante génétique est établie, et les influences, tant génétique qu’environnementale, associées aux MICI ne sont comprises que depuis 20 ans environ (vers les années 1990).

Il était difficile de distinguer les diverses manifestations de la MICI et la même gamme d’anti-inflammatoires était prescrite contre toutes formes de MICI. « Nombreux étaient les patients à subir une chirurgie (procédant à l’ablation des segments atteints) lorsque la médication s’avérait inefficace, » a expliqué le Dr Brian Feagan, professeur en médecine, épidémiologie et biostatique, à l’université de Western Ontario, de même que médecin traitant spécialiste émérite des MICI.

Aujourd’hui…

Aucune cure ne permet d’éradiquer une MICI; elles se manifestent habituellement au début de l’âge adulte, et persistent la vie durant. Toutefois, avec la médication et la chirurgie, la plupart des gens atteints d’une MICI mènent une vie normale. Au cours des derniers 15 ans, on a introduit de nouveaux moyens de traiter les gens atteints de MICI dont la thérapie biologique, qui soulage l’inflammation, et les immunosuppresseurs, qui freinent la progression de la maladie.

Les causes des MICI demeurent obscures, mais les chercheurs croient qu’elles sont de nature héréditaire et que des facteurs environnementaux les déclenchent. Les plus fortes incidences de la maladie de Crohn et des colites ulcéreuses sont au Canada et en Suède. Chaque année, plus de 5 000 nouveaux cas de la maladie de Crohn et 4 000 cas de colites hémorragiques sont diagnostiqués. Plus de 200 000 Canadiens vivent avec l’une de ces maladies.

« Fin 1980, nous ne savions rien des combinaisons gène et environnement, jusqu’à ce que des chercheurs étudiant des gènes auto-immunes, découverts de façon fortuite, ont constaté qu’un défunt génétique chez les animaux entraîne une anomalie similaire aux MICI qu’on trouve chez les humains, a indiqué le Dr Feagan. Au cours des derniers dix ans, les chercheurs ont mis en évidence plus de 20 associations ayant une corrélation gènes et MICI, plus que pour tout autre maladie inflammatoire chronique.

La communauté des chercheurs ne sait toujours pas avec certitude ce qui se produit dans les intestins de gens souffrant de la maladie de Crohn ou de colites. Selon le Dr Feagan, il se pourrait que les lymphocytes-T, en réaction aux bactéries intestinales, enclenchent un processus qui endommage les tissus et déclenche la maladie. « Nous croyons que c’est le corps qui réagit contre les microbes », a déclaré le Dr Feagan.

Demain…

Alors que la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l’intestin (FCMII) est d’avis que les chercheurs médicaux trouveront une cure à la maladie de Crohn et aux colites hémorragiques, le Dr Feagan confie que « tous les morceaux du puzzle ne sont pas en place. Nous devons découvrir quelle bactérie réagit à quelle défectuosité génétique. »

Une étude canadienne échelonnée sur 5 ans – appelé le Projet GEM portant sur les interactions génétiques, environnementales et microbiennes des MICI – qui implique des patients souffrant de la maladie de Crohn et leurs familles, nous permettra de mettre en évidence les facteurs de risque liés à la maladie.

Selon le Dr Feagan, des changements phénoménaux dans le domaine de la médication sont à prévoir d’ici peu. Ces derniers 10 ans, quatre nouveaux inhibiteurs du TNF-alpha en mesure de supprimer le processus d’inflammation ont été introduits au Canada. « Il a été démontré que leur efficacité croît avec le traitement immunosuppresseur précoce, surtout aux premiers stades de la maladie », a expliqué le Dr Feagan. « Aussi, le taux de chirurgie a diminué. »


article paru sur le site : www.chrcrm.org

_________________
mon blog
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
cliquer ici pour voter
Revenir en haut Aller en bas
http://crohnforlife.blogspot.com
 
petit historique des avancées du crohn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Crohn :: Informations :: Liens utiles-
Sauter vers: